Le Manager Intrapreneur ou l’innovation dans le management

#Intrapreneuriat

29 janv. 2020

Comment inviter l’innovation dans le management et favoriser des façons de penser et des comportements professionnels inédits, au service de l’entreprise ?

Entrées, il y a vingt ans dans la vie des Français, les NTIC ont bouleversé leur quotidien, tout comme celui des organisations. La transformation digitale, les réseaux sociaux et l’arrivée sur le marché du travail des Milléniaux ont profondément impacté les entreprises. Les contraignant à réformer une organisation (souvent trop) verticale, tout autant que leurs modes de communications.

Formés à l’école de l’entreprise pyramidale, les Managers intermédiaires subissent de plein fouet ces transformations. Encadrant plusieurs générations de collaborateurs aux valeurs et modes de fonctionnements (parfois très) différents, ils font face à une transformation radicale de leurs fonctions.

Doivent-ils alors « se cramponner » à d’anciennes pratiques managériales ou accepter ces évolutions inéluctables ? Saisir cette occasion pour insuffler de l’innovation dans le management, voire se muer en intrapreneurs dans l’entreprise ?

 

Le Middle Management au cœur des bouleversements sociétaux

Relais hiérarchique entre la Direction et les équipes, les Managers intermédiaires ont longtemps eu pour mission d’implémenter la stratégie globale de l’entreprise.

Dans un monde toujours plus rapide et incertain, les organisations peinent aujourd’hui à élaborer de nouveaux axes stratégiques. Et même si les Managers disposent de feuilles de route, il leur est (souvent) difficile de les imposer, purement et simplement, à leurs équipes.

Car si les Baby-Boomers acceptent le management pyramidal, la génération suivante y est déjà plus réfractaire. Quant aux Milléniaux, ils le rejettent totalement, n’hésitant pas à questionner, voire à challenger leurs Responsables hiérarchiques. Portés par d’autres valeurs que celles de leurs ainés, ces jeunes collaborateurs aspirent à un véritable équilibre entre vie professionnelle et vie privée.

Ces évolutions majeures interrogent le Top et le Middle Management, tout autant que les collègues expérimentés, travaillant à leurs côtés.

Face à cette nouvelle équation, comment les Managers peuvent-ils assurer leurs missions au cœur d’une organisation (encore très) cadrée, tout en mobilisant l’ensemble des talents ?

En d’autres termes : comment inviter l’innovation dans le management et favoriser des façons de penser et des comportements professionnels inédits, au service de l’entreprise ?

 

Innovation dans le management :

De l’encadrement vertical au management participatif

Relever cet ambitieux défi demande aux Managers d’accepter la redéfinition de leurs fonctions d’encadrement et l’adoption de postures nouvelles. Ils doivent savoir réformer leur gestion des situations ou leurs réponses aux besoins exprimés. Mais aussi, réinventer leurs modes d’interactions avec leur propre hiérarchie, leurs partenaires ou les membres de leurs équipes.

Conscients de ces changements inévitables, les Managers ne savent pas (toujours) comment agir.

Épaulés par Miss Mandarine, un programme innovant de (trans)formation encourageant l’intrapreneuriat, ils peuvent identifier l’évolution possible de leurs pratiques professionnelles.

Grâce à cette pédagogie entreprenante, favorisant l’agilité, les Managers sont capables de questionner, voire de déconstruire les modèles de management qu’ils utilisent depuis longtemps. Une approche novatrice qui les dote, en outre, d’une posture d’intrapreneur, au sein même de leur organisation.

Car s’ils disposent d’un riche vécu et détiennent (souvent) plus d’informations que leurs collaborateurs, les Managers doivent désormais abandonner leur traditionnel rôle de « sachant », susceptible de trouver une issue à toute situation critique.

Endossant la posture de « facilitateur » de groupe, ils encouragent la prise de parole de chacun, favorisant la recherche et la co-construction de solutions.

Privilégiant le management participatif au management vertical, les Managers « de proximité » animent et dynamisent leurs équipes, révélant le meilleur de chacun.

 

Le management collaboratif, vecteur de postures innovantes

Nous l’avons vu, ces nouvelles pratiques d’innovation dans le management s’opposent aux principes d’encadrement assimilés par les Managers expérimentés. De nouveaux environnements et d’hypothétiques résultats apportent, en outre, leurs lots de difficultés et d’incertitudes. Cependant, s’ils osent accompagner leurs équipes vers l’inconnu, les Managers confirmés peuvent paradoxalement gagner en confort.

Acceptant de ne pas tout savoir, ni de tout maîtriser, leur rôle consiste (principalement) à accompagner le changement, tout en privilégiant l’intelligence collective et situationnelle. Même si cela suppose qu’ils renoncent parfois, à leurs propres propositions, au profit de celles choisies par le groupe.

À la lumière de leurs solides expériences, les professionnels du management guident alors leurs équipes et (re)donnent sens et valeur à leurs actions. Une approche tout autant bénéfique à l’entreprise qu’à l’ensemble des collaborateurs.

Car s’ils décèlent une opportunité à saisir, dans ce changement de paradigme, les Managers expérimentés peuvent aussi (re)donner un nouveau souffle à leur carrière.

Et simultanément offrir, aux nouvelles générations, un bel exemple de flexibilité et d’ouverture à la posture innovante en entreprise !

 

Le Top 7 des savoir-être du Manager idéal

  • Le Manager idéal fait preuve d’humilité et d’ouverture d’esprit.
  • Il consacre 80 % de son temps, à l’écoute de ses équipes.
  • Le Manager idéal encourage et valorise les forces de chacun.
  • Il émet des remarques bienveillantes à l’égard de ses collaborateurs.
  • Le Manager idéal pose correctement un problème sans chercher sa résolution immédiate.
  • Il envisage le champ des possibles et chemine en co-construction avec son équipe.

Le Manager idéal propose des solutions et non pas LA solution à la problématique à résoudre.

Partager

Ecrire un commentaire